Savoir écouter sa faim c’est tout un programme, et on pense souvent que cela peut suffire à maigrir. Mais est-ce suffisant ?

Savoir écouter sa faim est une bonne façon de se respecter et donc peut être une bonne solution pour maigrir car on s’adapte alors à son repas, à sa faim du moment donc à ses besoins caloriques du moment. Donc en théorie on ne grossit pas.

Mais savoir écouter sa faim pour maigrir n’est pas suffisant car pour maigrir, outre un travail nécessaire à réaliser sur le plan émotionnel par exemple, ou le plan mental voir même le plan Énergétique. Il y a parfois besoin de relancer le métabolisme de base qui a pu être bloqué par tous les régimes que vous avez pu faire durant de nombreuses années.

Et pour cela on a besoin de faire ce que l’on appelle un fractionnement alimentaire. Et si par la suite vous désirez toujours perdre du poids, il y alors besoin de réaliser un déséquilibre de votre balance énergétique. Il faut alors manger moins que votre faim pour pouvoir perdre du poids et uniquement si votre métabolisme de base est OK avec ça. Si votre corps veut bien vous laisser le faire.

Donc savoir écouter sa faim est une très bonne solution pour maintenir un poids stable et être épanouie. Mais pour maigrir pour réussir à perdre du poids, si poids il y a à perdre, il y a besoin de faire un travail supplémentaire et de mettre des actions supplémentaires en place. Parfois écouter sa faim, si on ne le faisait pas avant, peut vous aider à perdre du poids jusqu’à la stabilisation. A vous de voir ensuite si ce nouveau poids vous convient ou pas et si vous avez besoin de travailler sur un déséquilibre progressif de votre balance énergétique.