Vous savez pourquoi vous compulser mais ça nous empêche pas de le faire ! ?

Si vous êtes toujours dans la culpabilité, la frustration au fait de compulser, alors vous rajoutez du mal-être à la situation initiale. Ce qui risque de vous faire compulser la fois d’après, et encore, et encore… Et le cercle infernal s’établit.

1/ Apprenez à prendre du plaisir en compulsant, pour redonner sa fonction première à votre compulsion :

Vous soulager ! !

2/ Si manger vous apporte de l’amour, alors autorisez-vous à le ressentir sinon votre compulsion ne sert à rien. Pour vous y aider :

  • On prend le temps de compulser pour prendre conscience de ce que l’on fait.
  • On choisit ce que l’on mange avec soin.
  • On déguste lentement pour maximiser son shoot de sérotonine.
  • On respire !

3/ Assumez ce que vous faites, vous êtes votre propre juge ! Et n’oubliez pas que l’on craque toutes au moins une fois dans notre vie. C’est ce qui fait que nous sommes des êtres humains, car nous sommes remplis d’émotions et ce sont elles qui nous font agir et réagir : vous êtes donc tout à fait normale !