Pour ne plus manger ses émotions il faut apprendre à les gérer autrement. Voici une méthode en cinq étapes pour vous apprendre à gérer une émotion autrement qu’en mangeant.

Première étape pour ne plus manger ses émotions : ralentir

On prend le temps de ralentir au propre comme au figuré, on respire, on calme sa respiration et on prend du temps pour réaliser l’étape numéro deux.

Deuxième étape pour ne plus manger ses œufs ses émotions : observer

On observe aussi bien le monde qui nous entoure, le monde extérieur, mais aussi le monde intérieur : ce qui se passe en nous. Quelles sont nos pensées et nos émotions, nos sensations ? Que se passe-t-il à l’extérieur ? Qu’est-ce que je peux voir avec mes 5 sens : avec mon nez, ma langue, mes oreilles, mes yeux, ma peau.

Cette phase d’observation nous permet d’être dans l’instant présent, en pleine conscience de ce qu’il se passe en nous et donc d’être plus à même de réaliser l’étape numéro trois.

Troisième étape en plus manger ses émotions : accueillir

Accueillir la présence de ses pensées, de ses sensations, de ses émotions même si elles sont désagréables, inconfortables. C’est aussi une façon de donner de l’importance à ce que l’on est.
Et donner de l’importance à des choses que l’on ne peut pas contrôler ou empêcher d’arriver. Cela permet aussi de nous rendre compte que tout ce qui est inconfortable signifie que cela est important pour nous, et qu’il y a un message à comprendre.

Quatrième étape pour ne plus manger ses émotions : comprendre

On en vient maintenant à comprendre ce qui est important dans le message émotionnel, d’où est-ce que cela vient, quel a été le déclencheur, qu’est-ce qui a été touché en moi. Et trouver le sens de ce message : si j’avais eu le choix, si j’avais une baguette magique qu’est-ce que j’aurai fait ?

Cinquième étape pour ne plus manger ses émotions : agir

Après chaque phase de compréhension c’est important de garder à l’esprit que on ne change pas sans action. Cette phase de compréhension nous permet de trouver des actions les plus adaptées à notre problématique. Cette phase d’action doit donc être réalisé en fonction de vos aspirations et de vos valeurs, en conscience de celle-ci au moment de l’action. D’où l’importance de rester toujours dans la pleine conscience et l’instant présent.


Pour aller plus loin, je vous propose de lire l’article Comment s’en sortir quand on est une mangeuse émotionnelle ?