Dans les accompagnements que je peux proposer aux femmes j’entends beaucoup les termes boulimie, compulsions, hyperphagie…etc.


Retrouvez l’article sous format vidéo par ICI


Mais saviez-vous que tout ces termes avaient des définitions bien particulières et que vous êtes peut-être atteinte d’hyperphagie plutôt que de boulimie ?

Il est vrai que l’hyperphagie “ressemble” à la boulimie dans :

  • la fréquence des crises
  • la quantité ingérée (avec un degré moindre pour l’hyperphagie)
  • le sentiment de honte et de culpabilité (avec un degré moindre pour l’hyperphagie)

La seule différence apparaît dans l’exclusion du contrôle de poids tels que vomissements, laxatifs ou régimes. Aussi si vous êtes atteinte d’hyperphagie, vous n’essayez pas de contrôler votre poids pour ne pas grossir. Il n’y a pas de vie sous régime et à côté des crises de nourriture. Votre crises d’hyperphagie sont incluses dans votre façon de manger.

A noter également qu’une crise de boulimie ne s’accompagne pas d’une dose de plaisir durant la crise contrairement à la crise d’hyperphagie où l’on prends du plaisir à manger la nourriture. 1 personne atteinte de boulimie sur 2 était anorexique.

Les questions à vous poser :

  • le caractère de la crise vous semble-t-il impérieux ?
  • prenez-vous un peu de plaisir au début ?
  • avez-vous été anorexique ou avez-vous eu des pensées anorexiques ?

On boulimise parce qu’on a pas le choix. On compulse/hyperphage parce que ça nous fait du bien.


A noter que le terme hyperphagie et compulsion signifie la même chose d’un point de vue médical.

Pour savoir quelles sont les causes probables de l’hyperphagie, je vous invite à lire CECI.