Comment et pourquoi l’hyperempathie peut-elle vous faire prendre du poids ?


🎁 CADEAU : http://formations.lescookineriesdaurelia.fr/les-10-secrets-pour-une-alimentation-intuitive
👇👇👇 DÉROULEZ LA BARRE POUR PLUS D’INFOS 👇👇👇

📝 C’EST QUOI CETTE VIDÉO ?
Comment et pourquoi les personnes hyperempathiques ont tendance à prendre du poids ?

Pensez à vous abonner à la chaîne pour ne rien manquer des prochaines vidéos : il y en a 1 par semaine 😉
Si elle vous a plu : on met un pouce bleu ^^

Retranscription vidéo

Le sujet est l’hyper-empathie. Comment et pourquoi le fait d’être hyper-empathie peut vous faire prendre du poids ?

L’hyperempathie, qu’est-ce que c’est ?

L’hyper-empathie c’est une façon d’écouter, de ressentir les besoins des autres, les émotions des autres et c’est surtout avoir besoin de ressentir les émotions des autres. C’est un état qu’on retrouve souvent chez des personnes qui ont des problèmes de poids et notamment qui souffrent de trouble du comportement alimentaire que ce soit des crises de boulimie, d’hyperphagie ou tout simplement des compulsions alimentaires.

Une personne hyper-empathique est une personne qui est dépendante des autres, qui a besoin des autres, de ressentir les émotions des autres et de les écouter en permanence sans quoi elle se sent vide, comme si c’était le néant à l’intérieur de soi. Le besoin de se remplir des émotions des autres devient un cercle vicieux. Étant trop dépendante des autres, la personne finit par se désintéresser complètement d’elle-même. Elle se nourrit des émotions des autres. Elle est vide quand les autres sont absents. Pour combler ce vide intérieur certaines personnes achètent compulsivement, certaines se droguent et certaines ont recours à la nourriture.

Alors, pourquoi se focaliser sur l’émotion des autres au détriment de soi-même ?

Il y a plusieurs raisons. Cela peut être dû au conditionnement de l’enfance. D’une part, certaines personnes sont restreintes au niveau de l’alimentation. Coupées de la sensation de faim qu’elles sont maintenant incapables de ressentir le moindre besoin comme la faim ou la soif. Elles sont obligées de rechercher ces émotions et ces besoins chez les autres à tel point qu’elles ne savent même plus qui elles sont.

Certaines personnes ont même peur d’elles-mêmes et de leurs sentiments, principalement des émotions relativement positives ou négatives. Chaque émotion vous apporte un signal et vous explique quelque chose qui se passe dans votre corps. Mais il y a des émotions plus agréables que d’autres et des émotions désagréables. La colère et la tristesse sont entre autres des émotions désagréables. Dès l’enfance on apprend à dissimuler la colère, la tristesse, et même la joie. A force de trop l’exposer, cette dernière pourrait être mal perçue par l’entourage. Bref, la société nous apprend dès le plus jeune âge à ne pas trop montrer nos émotions parce que ce n’est pas politiquement correct. On devient des adultes handicapés d’émotions par peur des réactions des autres. Certains préfèrent camoufler leurs sentiments en mangeant.

L’hyper-empathie est aussi la peur de ses propres désirs, de ses propres fantasmes. S’occuper de l’émotion des autres c’est pratique : en cas de problème on pourra toujours s’en détacher. Étant humain, on a besoin de pensée et d’émotion. Mais ayant peur de nos pensées et de nos émotions, on préfère s’occuper des autres. Sauf que quand ils ne sont plus là, on est vide, et pour combler ce vide, on mange. Une personne hyper-empathique est une éponge à émotion.

Commentez pour partager vos impressions. L’hyper-empathie n’est pas immunitaire, elle peut être dans certains cas une qualité. Toutefois, on peut sortir de ce cercle vicieux, de besoin d’émotion des autres, par différentes manières. Faites j’aime à cette vidéo sur Youtube. et découvrir la page facebook et le groupe privée, les mangeuses intuitives. Une autre vidéo sur sujet vous sera postée la semaine prochaine. Au revoir.