Régulièrement on me pose la question “Oui mais Aurélia, dans la réalité, comment je fais pour écouter ma faim ?”


Retrouvez la vidéo à ce sujet ICI


Pour écouter sa faim, il faut se rendre disponible et avoir envie de l’écouter. Je vous propose ici 3 solutions pour écouter votre faim.

1ère solution : Comment écouter sa faim AVANT le repas ?

Avant de manger, il ne s’agit pas de regarder l’heure et de se dire “c’est bon il est midi c’est l’heure de manger”. Ici je vous demande de déconstruire ce qu’on vous a appris, les croyances que vous pouvez avoir et sortir du mental. Ce n’est plus votre tête qui décide de ce que vous devez faire en fonction de l’heure qu’il est. Mais votre corps à qui on va redonner les rênes pour savoir ce qu’il a à dire sur le sujet. Donc avant même d’attaquer le repas, posez-vous 5 min, respirez et demandez-vous intérieurement (ou à voix haute ^^) : “Ai-je vraiment faim? Est-ce que mon corps m’envoie des signaux comme des gargouillis ?”

2ème solution : Comment écouter sa faim PENDANT le repas ?

Ca y est vous avez identifié dans votre corps que vous aviez faim? Mais vous voilà en train de manger, parfois tellement vite qu’on en oubliera ce qu’il y avait dans l’assiette ! Pour être sûre d’être à l’écoute de son corps et de sa faim il faut donc être disponible c’est-à-dire :

  • éviter les sources de distraction
  • prendre le temps de manger (au moins 20 min)
  • être dans l’instant présent et se poser la question “ai-je encore faim ? est-ce que je prends encore du plaisir à manger ? les aliments ont-ils encore du goût ?”

3ème solution : Comment écouter sa faim APRES le repas ?

Votre assiette est vide et vient le moment fatidique “Est-ce que je prends du dessert ?”. Encore une fois je vous invite à vous poser des questions si vous souhaitez avoir des réponses ^^ “Ai-je mal au ventre ou est-ce que je ressens encore un creux ? Ai-je soif ? Ai-je une envie particulière et pourquoi ?”


Comme vous le voyez, quand on souhaite se lancer dans l’alimentation intuitive, avant même de manger sans réfléchir, il convient d’abord de se poser les bonnes questions sur son comportement avant de vouloir changer.

Pour comprendre pourquoi il est important de RESPECTER sa faim, c’est par ICI