L’acide ascorbique, alias la vitamine C, est une des vitamines les plus connues.

Découvrons 3 vérités à propos de la vitamine C.

 

Et pour cause, c’est elle qui nous permet de rester en forme surtout en hiver !

 

Mais est-elle pour autant “parfaite” ?!

Nous allons voir ensemble 3 vérités sur la vitamine C, que la plupart des gens ne connaissent pas !

vérités vitamine C ; agrumes

Elle est bien plus qu’un simple remontant !

Le corps ne sait pas fabriquer la vitamine C, si l’alimentation ne couvre pas les besoins, la supplémentation est primordiale.

Quelles sont ses grandes qualités ?

  • Elle stimule un neurotransmetteur (signal chimique) de l’éveil.
  • Elle stimule les défenses de l’organisme contre les infections virales et bactériennes, limitant la fatigue, les infections respiratoires…
  • Elle participe à la synthèse du collagène, favorisant la cicatrisation, consolidant os, muscles, cartilage.
  • Elle a une action antioxydante (capture des radicaux libres, ces méchantes bêtes qui provoquent le cancer), jouant un rôle important dans la prévention du vieillissement prématuré.
  • Elle protège la paroi des vaisseaux sanguins.
  • Elle favorise également l’absorption du fer héminique (qui provient des viandes) et non héminique (qui provient des végétaux).
  • Les dernières études montrent qu’une supplémentation serait bénéfique à la santé cardiovasculaire, dentaire et oculaire.

vérités vitamine C - superman

 

Elle peut être prise à forte dose !

La vitamine C étant hydrosoluble (pour faire simple, elle accompagne l’eau), en excès, elle s’élimine dans les urines.
Les besoins en vitamine C sont accrus dans certaines modes de vie (activité physique intense, consommation excessive d’alcool, tabagisme). Par exemple, un supplément de 20% de vitamine C est conseillé chez le fumeur de plus de 10 cigarettes par jour pour contrecarrer le stress oxydant (la vitamine C luttant contre l’oxydation, CQFD) lié au tabac.
Elle est parfois prescrite à très haute dose en injections pour lutter contre les infections sévères (hépatite…) et accompagner une chimiothérapie.

Les besoins en vitamine C peuvent donc aller de 100 mg (valeur idéale) à plus de 500 mg/j, sur avis médical !!!

Sauf exception, la vitamine C n’empêche pas de dormir ! Cette idée reçue tire son origine d’une petite ligne que l’on peut lire sur toutes les notices des comprimés de vitamine C : « Il est préférable de ne pas prendre ce médicament en fin de journée à cause de son effet légèrement stimulant ».

Cette précision dans la liste des effets potentiellement indésirables est apparue en 1934 lors de la mise sur le marché du premier supplément de vitamine C par le laboratoire pharmaceutique suisse Roche. En effet, ce dernier a cru bon d’apposer cette phrase par simple précaution, en raison de la participation de la vitamine C à la synthèse de la dopamine, un messager chimique du cerveau impliqué dans l’éveil et la vigilance. Depuis, cette mise en garde a été systématiquement reprise sans jamais avoir été remise en question. Après plusieurs études sur l’homme, il s’est avéré qu’il n’y avait aucun effet néfaste sur le sommeil.

ATTENTION : la vitamine C “synthétique” (donc non naturelle) contient les mêmes molécules que la version naturelle mais est moins bien assimilée par notre corps.

vérités vitamine C - vitamines

Elle n’est pas compatible avec tout !

  • L’aspirine empêche l’absorption de la vitamine C et l’élimination de celle-ci par les urines. Mieux vaut donc choisir une aspirine avec vitamine C intégrée, pour remplacer le déficit induit par le comprimé lui-même.
  • Ne pas associer, lors d’une même prise, du fer et de la vitamine C. En effet, cette dernière le rendrait très oxydant. Pourtant on a vu qu’elle favorisait l’absorption du fer ?! Tant de mystères dans le corps humain ! En réalité,  pour conserver l’effet bénéfique de la vitamine C pour l’absorption du fer ET éviter qu’il y ait formation de radicaux libres, la vitamine C doit être avalée à distance. Il en va de même avec l’association cuivre/vitamine C.
  • Certaines maladies (comme l’hémochromatose : trop de fer dans le sang) constituent une contre-indication à la vitamine C, à cause de l’oxydation du fer justement.
  • L’excès de vitamine C s’éliminant par les urines, en cas de passif de calculs rénaux, toujours prendre un avis médical. Il est parfois conseillé d’associer du magnésium pour son effet préventif sur la formation de calculs.
  • L’air, l’eau et la chaleur peuvent détruire la vitamine C contenue dans les aliments. Pour préserver la vitamine C dans les aliments, il est donc conseillé de cuire les légumes rapidement dans le moins d’eau possible, le mieux étant à la vapeur.

vérités vitamine C ; fruits

 


Connaissiez-vous ces 3 vérités sur la vitamine C ? 

Le saviez-vous ? La plupart des mammifères peuvent synthétiser la vitamine C, mais l’Homme en a perdu cette capacité au cours de l’évolution !

On retrouve la vitamine C dans beaucoup d’aliments, dont les fruits. Testez vos connaissances sur les fruits par ICI.

Enregistrer