L’alternance de 2 états mentaux en période de régime

🎁 CADEAU : https://formation.lescookineriesdaurelia.fr/les-10-secrets-pour-une-alimentation-intuitive
👇👇👇 DÉROULEZ LA BARRE POUR PLUS D’INFOS 👇👇👇

📝 C’EST QUOI CETTE VIDÉO ?
🍓 LIVE : Les personnes au régime oscillent entre 2 états mentaux : lesquels et comment les combattre? Posez-moi vos questions en commentaires 😉

Retranscription de la vidéo

Aujourd’hui je souhaite vous parler des deux états mentaux dans lesquelles on va être lorsqu’on est au régime.
Il s’agit ici de l’alternance de ces deux états mentaux. Quand on va se mettre au régime hypo-calorique, en restriction alimentaire, on va faire l’expérience de deux états mentaux en alternance.

1er état : hyper contrôle

Le premier état est l’état d’hyper-contrôle. C’est un état de restriction alimentaire où l’on va faire très attention à ce qu’on mange, ou où l’on va supprimer des aliments. En d’autres termes, on va manger modérément, raisonnablement et que l’on va considérer comme un état normal. En réalité, ce n’est pas son état normal puisqu’on est en restriction et qu’on ne se fait pas plaisir.

2ème état : perte de contrôle

Le deuxième état est un état complètement incontrôlable et déraisonnable où l’on va manger tout et n’importe quoi, on va se jeter sur la nourriture avec une tendance à l’excès. On va considérer cet état comme un pur moment de folie. C’est pas nous, on ne se reconnaît pas du tout dans cet état-là, on se croirait une bête sauvage. C’est qui cette personne qui n’arrêtent pas de bouffer et qui se goinfre. Ça ne peut pas être moi, je ne ressemble pas à ça, je ne veux surtout pas être ça. Et on ne se sent pas du tout impliqué dans les excès qu’on a commis.

2 états dépendant l’un de l’autre et qui font partis de vous !

Le problème de l’alternance de ses deux états-là c’est qu’on se dédouane complètement des choses, de ce qui se passe. Ces deux états font partie de notre personnalité, il faut en prendre conscience. Et ces deux états exacerbés, ce n’est pas totalement nous non plus. Plus vous allez vous contrôler, plus vous allez avoir des excès. Et entièrement nier l’excès, on se dit “ce n’est pas possible non plus, ce n’est pas moi”. L’alternance de ces deux états ne fait que les exacerber entre eux mutuellement et ainsi de suite.contrôle. Je me recontrôle encore plus et ainsi de suite.

L’idée c’est de prendre conscience qu’on peut alterner ces deux états-là et qu’il y a pas un état qui est plus normal que l’autre, ça fait parti de soi. Il faut beaucoup de bienveillance pour accepter ça. Et accepter qu’on puisse perdre le contrôle. Mais pour empêcher tous ça, la première chose à faire c’est d’arrêter l’hyper contrôle parce que c’est l’hyper contrôle qui nous a fait péter un câble. Et le corps il ne peut pas être contrôlé au bout d’un moment c’est lui qui a le dernier mot c’est-à- dire que vous avez votre jauge d’hyper contrôle qui est rempli à max, le corps il a besoin de décompenser. Pour décompenser, pour vider la jauge, il bascule dans l’état d’excès pour vider tout ça.

La deuxième chose à faire, c’est satisfaire ses besoins et envies en équilibrage alimentaire sans contrainte. C’est une moindre restriction, on appelle ça la modération alimentaire. L’idée c’est vraiment d’adoucir un peu cette bipolarisation d’arrondir les angles pas beaucoup de bienveillance, de psychologie et de suivi. On peut le faire tout seul mais c’est important d’être accompagnée là-dessus. Le programme ‘manger intuitif’ est là pour les accompagnements personnalisés.

Cette fameuse bipolarisation de nous-mêmes est tout à fait normal et finalement c’est votre corps, ça fait parti de vous. Vous pouvez le remercier parce que s’il y avait pas ce phénomène de décompensation avec ces excès alimentaires, je sais que vous voyez les conséquences qui sont délétères pour vous et votre santé mais le corps s’il n’avait pas faim, il n’aurait pas besoin de décompenser de votre hyper contrôle. Donc c’est votre instinct de survie qui parle quand vous êtes dans ces excès-là. S’il y a trop d’excès c’est qu’il y a eu trop de contrôle derrière. Même si ça peut faire peur, c’est le contrôle qu’il faut arrêter. Et je vous assure que si vous arrêtez le contrôle, vous n’allez pas manger toute la planète entière. Tout ça va s’adoucir et ça va se compenser et ça ira mieux après. C’est quelque chose dont on discute dans le programme ou même dans le groupe secret les cookinautes où je suis des conférences et le coaching commun.

Écoutez j’espère que cette vidéo vous aura plu, vous aurez appris des choses, n’hésitez pas à mettre le petit commentaire, le petit pouce bleu et je vous dis à la semaine prochaine pour le prochain live, très belle journée à vous à très vite. Salut.